Comment arrêter la diarrhée pendant les règles ?

Dans la vie d’une femme, le cycle menstruel est une phase incontournable. Parfois, il s’accompagne de maux d’estomac, de nausées, de crampes menstruelles et surtout de troubles digestifs. C’est un sujet tabou pour beaucoup, mais c’est une réalité pour près de 73% des femmes qui rencontrent des symptômes gastro-intestinaux avant et pendant leurs règles. Cela englobe la constipation et la diarrhée. Dans cet article, nous allons détailler les causes de ces troubles et vous donner des conseils pour mieux les gérer.

Le cycle menstruel et son impact sur votre système digestif

En pleine période de règles, votre système digestif peut être légèrement perturbé. C’est dû à plusieurs facteurs liés aux changements qui surviennent lors du cycle menstruel. Les fluctuations hormonales, les sautes d’humeur et les changements physiques peuvent entraîner des troubles digestifs.

En fait, vous pouvez remarquer des ballonnements sévères pendant l’ovulation. Ces changements peuvent ensuite affecter votre transit intestinal, entraînant de la constipation ou de la diarrhée. Ce phénomène est particulièrement répandu chez certaines femmes souffrant de troubles comme le syndrome de l’intestin irritable, la maladie de Crohn ou l’endométriose.

Les prostaglandines : des acteurs clés dans la diarrhée pendant les règles

Lorsque vos règles commencent, votre corps libère des acides gras appelés prostaglandines. Ces substances provoquent la contraction du muscle lisse de l’utérus et l’élimination de sa muqueuse, entraînant le saignement menstruel.

Ces prostaglandines peuvent également provoquer des douleurs abdominales, entraînant des crampes menstruelles inconfortables et douloureuses. De surcroît, elles peuvent aussi agir sur les intestins, ce qui entraîne une augmentation du nombre de passages aux toilettes, voire de la diarrhée.

Vous devriez également aimer :  Comment arrêter le saignement d'une dent arrachée ?

La constipation : un autre symptôme de règles

Si certaines femmes sont sujettes à la diarrhée pendant les règles, d’autres rencontrent le problème inverse : la constipation. Cela peut être dû à un dérèglement hormonal qui se produit juste avant les règles. Des études ont montré que le temps nécessaire au « transit gastro-intestinal » est plus long lorsque l’hormone progestérone est libérée en grande quantité dans l’organisme.

De plus, une autre hormone appelée œstrogène peut aussi affecter vos selles en absorbant plus d’eau et de sel dans vos selles, rendant ces dernières plus dures et plus difficile à expulser, provoquant ainsi des problèmes de constipation.

Le rôle de l’alimentation pendant les règles

Parmi les facteurs qui influent sur l’état de votre système digestif pendant les règles, il y a aussi l’alimentation. En effet, il est très fréquent d’avoir envie d’aliments gras ou sucrés pendant cette période.

Ces envies peuvent impacter la nature de vos selles et donc votre transit. Il est donc essentiel de noter ce que vous mangez pendant cette période pour mieux comprendre comment votre alimentation affecte votre système digestif.

Comment remédier à la diarrhée pendant vos règles ?

Bien que gênante, la diarrhée pendant les règles peut être atténuée. Une des solutions proposées est de suivre vos selles, comme vous le feriez pour vos règles, à l’aide d’une application spécialisée, pour mieux comprendre comment votre corps réagit à votre cycle.

Il est également recommandé de prendre note de ce que vous mangez pendant cette période pour mieux prévenir ces situations. En somme, plus vous êtes informées sur ce qui se passe dans votre corps, mieux vous pouvez vous préparer à faire face à ces troubles digestifs lors de vos prochaines règles.

Vous devriez également aimer :  Comment arrêter de parler la nuit durant son sommeil ?

La diarrhée pendant les règles est un phénomène naturel et normal qui touche de nombreuses femmes. Bien que parfois gênant et inconfortable, il peut être géré grâce à une meilleure compréhension de votre cycle menstruel et de votre alimentation pendant cette période. N’hésitez pas à consulter votre médecin si ces symptômes deviennent trop gênants ou si vous avez besoin de conseils supplémentaires pour mieux les gérer.